La terre où les dieux sont plus près que vous ne le croyez ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
On annonce officiellement l'ouverture d'Addrellyn ! What a Face ♥️
Les chaleurs sont actuellement fermée ! À ne pas oublier ! =) 
L'event a été mis en place !
La décoration rouge a été mise en place !
Les règlements ont été entièrement refait, cette partie est à relire !
Les terres spéciales ont été mise en place !

Partagez | 
 

 Si je pouvais ; libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Shadock
Membres Qui Aime Addrellyn.
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 14/08/2010
Pseudo/Puf : LyoArt

Feuille RPG'
Relationship :
Catégorie: Mortel
Carnet de note:

MessageSujet: Si je pouvais ; libre   Dim 29 Aoû - 11:02

Fïnelys marchait inlassablement sur la banquise. La neige craquait en silence sous ses sabots. Une légère brise faisait parfois s'envoler la poudreuse sur l'étendue de blanc qui touchait l'horizon devant l'isabelle. Le jeune étalon s'avançait d'un pas lent, divaguant dans ce paysage fait de blanc. Parfois on pouvait le voir trébucher. Et puis il s'arrête. Sous lui, une plaque de glace. Dans cette plaque de glace, son reflet.

Soudainement, comme piqué par une mouche, il se soulève en un cri de rage effrayant, et frappe le sol avec force. La glace se brise. Il se brise. La banquise s'effrite. Fïnelys, les oreilles couchées contre son crâne, les lèvres retroussées, le regard fou, secoue sa tête avec violence. Il se cabre et se dresse sur la glace qui se fend en deux. Et puis, il se retourne et s'écrase sur le sol. Mais le psychopathe se relève, un peu déboussolé. Sa tête a heurté la glace avec force. L'isabelle va pour faire un pas en avant, mais la terre se dérobe à ses pieds. La terre se coupe en deux. Il essaye de se rattraper, il glisse, il tombe.

C'est froid. C'est mouillé. Il nage tant bien que mal, essoufflé. L'eau le balance de droite à gauche, de gauche à droite, sans répit, sans faiblesse. La glace se referme doucement, traînée par le liquide qui tente de reformer la banquise. Il est pris au piège, coincé entre deux murs de glace. Il nage, il essaye d'atteindre le bout de l'allée qui se referme doucement. Au fond de lui, il sait qu'il n'aura pas le temps. Les secondes passent, c'est fini. Il plonge pour s'éviter d'entendre ses os craquer. Il ouvre lentement les yeux dans l'eau. Il fait noir, il fait sombre, comme dans son âme. Il avance alors à l'aveuglette, droit devant, son dos collé à la paroi de glace qui grince tel un monstre.

Les minutes passent, il est là. Échoué sur une plage de neige, affaibli, à moitié mort.

________________
Shadock.
On a celui qui pense avoir du cœur, une tête une âme de voyageur.
Trop de mélanges ça tue les couleurs.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morenthet
Petit Nouveau Perdus entre les dieux.
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 07/08/2010
Pseudo/Puf : Authorized.

MessageSujet: Re: Si je pouvais ; libre   Mar 31 Aoû - 11:35


    Morenthet marchait, d'un pas assuré, sur la neige, il ne se demandait ni où il était, ni ce qu'il allait faire. Il ne pensait à rien, Rien hormis la mnière dont il pourrait faire pour se vanger, car il n'inspirer qu'à ce mot. Alors qu'il était en pleine reflexion, ses oreilles crurent entendre un bruit quelques peu intriguant provenir de la banquise. Morenthet n'avait rien de précis à faire, il se décida alors à aller voir ce qui s'y passait. On ne sait jamais, si l'un de ceux l'ayant envoyer dans le noyau de la terre était en train d'agonir dans la banquise, celà serait très satisfaisant pour l'étalon, puisse qu'effectivement, il y avait bien longtemps que ses rêves étaient remplis d'un fort souhait de les faire souffrir jusqu'à les achever.

    Mais non, lorsqu'il apperçut la silhouette isabelle d'un cheval échoué sur la plage, il comprit rapidement qu'il ne s'agissait guère d'un Dieu. Effectivement, un Dieu ne pouvait mourir dans de telles conditions. Morenthet s'approcha de ce cheval, il l'observait. Qui était-ce? Que faisait-il là? Morenthet ne savait rien sur lui, mais connaisait bien l'endroit. Ici, les morts réclamaient leur soif de vangeance, tout comme lui, mais Morenthet avait pu reconnaître un certain nombre de ses proies, c'était ainsi qu'il les nommait, mais il ne s'attardait pas longuement. Celles-ci pourraient bien s'attaquer à Morenthet, qui bien qu'étant le Dieu de la Mort, ne désirait pas se montrer au combat avec des êtres déjà morts. Cependant, Morenthet savait bien que des êtres déjà morts ne pouvaient guère mourir, celà était un peu risquer de s'avanturer dans un tel acharnement.

    Morenthet faisait également très attention, il ne désirait pas que quelqu'un découvre à son insue qu'il était un Dieu, celà était bien trop dangereux, du moins pour le moment. L'étalon observait cet étalon, gisant sur la glace, le froid laissait un long silence, et Morenthet en profitait pour, d'un coup de sabot sur la nuque, s'assurer que ce cheval ne faisait bel et bien plus partis de ce monde.

________________

Have you ever danced to the melodic tune of Death?
What will be the silence before the sly Tempest?
...
MORENTHET
Il était une fois, la noblesse d'un dieu, le charisme d'un tueur et la beauté de la folie.
I want revenge!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Si je pouvais ; libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Addrellyn :: [ North ] :: La banquise.-
Sauter vers: